Edito

Stéphane

La coiffure est pour moi une vocation qui vient de loin.
Ce métier, je ne l’avais pourtant pas choisi car alors, il était surtout destiné à ceux qui était plus ou moins en échec scolaire.
Mais ce métier m’avait choisi. Une vocation s’enracine toujours dans un terreau : à ma mère, je dois mon désir d’apprendre et celui d’être formateur ; je ne suis pas certain de vouloir savoir à qui je dois mon esprit d’entreprise. Des rencontres exceptionnelles y ont contribué, parmi elles, il y a eu Jacques qui a ouvert les vannes de mon passé et éclairé mon avenir ; puis, Romain qui est devenu mon plus fidèle compagnon de route : un génie de la coiffure, du management, un magicien du Beau.
Cette complicité, cette complémentarité ont un nom : CONNIVENCE.
Notre vision de la coiffure s’inscrit hors des diktats de la mode, du « prêt-à-porter ».
Vous aider à vous révéler, à cheminer en vous parfois jusqu’à l’enfant enfoui, contribuer à développer vitalité, créativité, épanouissement, c’est notre façon de partager avec vous votre vécu, notre expérience, et de vous remercier.

Signature de Stéphane

Romain

La coiffure est née d’une révélation en vivant l’expérience de modèle pour un examen. Je n’avais que treize ou quatorze ans, l’âge de toutes les curiosités, de toutes les recherches.
Un enseignant, maîtres des vitraux, reconnu au Japon, a su m’insuffler le goût de l’Art. Travaillant le fusain, l’encre de Chine, la mine de plomb, mes préférences s’orientaient vers le côté « dark » car le rouge, le bleu, le jaune ne coloraient pas ma vie alors…
Mes mains parlaient plus que moi-même. Dix ans d’une vie professionnelle factice : promesse, paillettes et solitude du métier dans un groupe.
Enfin la Rencontre. Dans la peau d’un seul, un formateur, un chef d’entreprise, un homme, la rencontre d’une vie : Stéphane.

Une aventure s’est ouverte, humaine, technique, artistique comme si enfin les constellations s’étaient alignées.
À moi de vous accompagner et de faire briller votre regard.
À moi de partager tout ce que j’ai reçu.

Signature de Romain