la colonne vertébrale

du système


Un musicien devient un virtuose en répétant inlassablement
ses gammes tous les jours. Il ne s’agit pas pour lui
de se nourrir de nouveautés, il ne réinvente pas les notes de musique.
Il les travaille encore et encore, toujours les mêmes,
jusqu’à temps d’obtenir une sonorité transcendante…

Cela le conduit un jour à créer ses propres partitions !

Est-ce la même chose pour un sportif de très haut niveau ?
S’entraîne-t-il quelques jours par an, lors d’un stage,
le tout arrosé de bons repas et de soirées mondaines,
ou « bûche-t-il » en s’entraînant tous les jours, et
en répétant inlassablement les mêmes gestes ?

Réussissons-nous à percevoir dans le cas présent la différence entre illusion et réalité ?

Et en coiffure, est-ce la même chose ?


Témoignages